Il peut arriver que l’on éprouve des difficultés à s’acquitter des honoraires d’une société d’assurance et que cette dernière finisse par procéder à la résiliation du contrat dont on fait l’objet. Une telle situation est source de nombreuses difficultés pour le conducteur qui doit rapidement trouver une solution. Découvrez dans cet article ce qu’il faut faire pour éviter une résiliation de son contrat d’assurance auto par la compagnie d’assurance.

Les causes de résiliation d’une assurance auto pour non-paiement

Si vous êtes en quête d’une solution efficace à votre problème, il est d’abord essentiel de revenir aux éléments qui ont entrainé cette situation. Cela vous permettra de mieux appréhender la situation et d’éviter de s’y retrouver une nouvelle fois. N’hésitez pas à obtenir plus d’information à travers  le lien. Vous devez savoir qu’il existe de nombreuses causes de la résiliation d’une assurance auto pour non-paiement. Au nombre d’entre elles, on retrouve :
• L’excédent du découvert accordé
• Le changement d’établissement bancaire ou de numéro de compte
• Le retard ou le non-paiement des redevances
Dans le premier cas, lorsque le banquier remarque un dépassement du découvert accordé, il a la possibilité de vous refuser un prélèvement pour votre contrat d’assurance auto. Dans le même sens, si vous changez de banque ou de numéro de compte et que l’assureur ne revoit aucune information par rapport à cette opération, celui-ci continuera de faire des prélèvements sur l'ancien compte et observera des cas de non-paiement.

Ce qu’il faut faire en cas de résiliation d’une assurance auto pour non-paiement

Lorsque vous vous retrouvez dans une telle situation, la première chose à faire est de réagir à travers une lettre recommandée avec accusé de réception qui expliquera en détail les raisons de votre cas de non-paiement. Vous pouvez aussi vous engager à rembourser la dette occasionnée via un acompte. Cela pourrait permettre de renouveler la confiance de l’assureur en vous. Par ailleurs, si l’assureur est pleinement décidé à résilier le contrat, il faudra payer vos primes d’assurance au plus tard 10 jours après la date d’échéance. Vous pourrez alors chercher de nouveaux assureurs auto sur le marché.