Les insectes font partie du quotidien de beaucoup de civilisations à travers le monde. Mais lorsqu’une d’elles se retrouve piquée par l’un de ces insectes cela peut s’avérer très douloureux. Les piqures d’abeilles font cet effet. Qu’entend-on réellement par piqure d’abeille et comment retirer le dard quand elle se produit. Cet article vous en apprend davantage à ce sujet.

La piqure d’abeille

Une piqûre d'abeille est une blessure causée par le dard d'une abeille femelle (abeille à miel, bourdon, abeille à sueur, etc.) injecté dans sa chair. Les piqûres d'abeilles sont différentes des piqûres d'insectes, et le venin ou la toxine des insectes piqueurs est tout à fait différente. Par conséquent, la réaction du corps à une piqûre d'abeille peut être très différente d'une espèce à l'autre.

En particulier, les piqûres d'abeilles sont acides, alors que les piqûres de guêpes sont alcalines, de sorte que la réaction du corps à une piqûre d'abeille peut être très différente de sa réaction à une piqûre de guêpe. Visitez ce site pour en apprendre davantage. Chez les personnes allergiques aux piqûres d'insectes, les piqûres peuvent déclencher une réaction anaphylactique dangereuse et potentiellement mortelle. En outre, les piqûres d'abeilles libèrent des phéromones qui incitent les abeilles voisines à attaquer.

Comment la soigner ?

Retirer le dard de l’abeille revient à soigner la piqure. Pour traiter une piqûre d'abeille, de guêpe ou de frelon, les dermatologues recommandent les conseils suivants. Tout d’abord, vous devez rester calme. Bien que la plupart des abeilles ne piquent généralement qu'une fois, les guêpes et les frelons peuvent piquer à nouveau. Si vous êtes piqué, éloignez-vous calmement de la zone pour éviter de nouvelles attaques. Retirez le dard. Si le dard reste dans votre peau, enlevez-le en le grattant avec votre ongle ou un morceau de gaze.

N'utilisez jamais de pincettes pour retirer un dard, car en le pressant, vous risquez de libérer davantage de venin dans votre peau. Appliquez une compresse froide pour réduire le gonflement. Toutefois, si le gonflement se déplace vers d'autres parties de votre corps, comme le visage ou le cou, rendez-vous immédiatement aux urgences, car vous pourriez avoir une réaction allergique. Les autres signes d'une réaction allergique sont des difficultés respiratoires, des nausées, de l'urticaire ou des étourdissements. Envisagez aussi de prendre des médicaments antidouleur en vente libre.